J’ai testé pour vous : Le Solex

Alors que le soleil et l’été arrivent, je me suis intéressé à ce deux roues vintage qu’est le solex. Pour ce faire, je me rends au 7 Place du Commandant Arnaud, où se trouve l’Atelier chez Fabio. Chez Fabio, on répare, restaure, et vend les vespa et autres mobylettes de votre jeunesse, mais ils proposent également des balades de Lyon en Solex, idéal pour redécouvrir la ville sous un autre angle. Ici, ça sent l’huile de moteur, ça sent l’essence, il y a une décoration vintage, des cyclomoteurs et des vespas en voici en voilà.


 

 

 

 

 

 

 

Pour quelqu’un qui n’avait jamais conduit de mobylettes, j’avais quelques appréhensions, mais on me rassure : « c’est comme le vélo ». Un vélo, oui, mais à moteur !

Un casque sur la tête, des lunettes de soleil sur le nez, Arnaud m’explique comment démarrer le solex et avancer tranquillement. La balade commence, et la croix-rousse se dévoile sous un nouveau jour : les places défilent et les points de vue également. Quand les pentes de la colline sont un peu plus raides, il faut pédaler, mais ça n’enlève rien au charme de la visite. Le vélo à moteur avance à une bonne allure, et je me prends à imaginer un retour dans le temps : des rues pavées, des habits d’époque et des Solex partout.

Retour à la réalité, le solex a été crée en 1946 après la guerre, c’est à dire dans un contexte de reconstruction assez difficile. Les français avaient besoin d’un moyen de transport économique, ce qui décrit tout à fait notre Solex : un prix accessible, et un moteur qui consomme peu, détail qu’on apprécie beaucoup à ce jour. Moins fatiguant que le vélo, le Solex permet à ses utilisateurs de se déplacer à une vitesse raisonnable et de profiter des paysages. Je porte mon attention sur des détails que je n’avais jamais remarqués. C’est le patrimoine Français que je découvre aujourd’hui.

Rythmé par un léger bruit de moteur, sur mon “vélo avec un petit vent dans le dos”, la balade se déroule, je n’ai même plus envie de redescendre !

Aude

J'ai testé pour vous le Solex 3 by Aude

 

 

Les Solex en expo !

Le Brélon de Lyon Place Commandant Arnaud pour Croix Rousse en fête.

Atelier chez fabio

 

 

 

 

 

 

 

 

www.lyon-cotecroixrousse.com

 

 

 

 

 

 

 

Marché de la mode vintage

 

www.marchemodevintage.com

 

 

 

 

 

 

 

 

NOUVEAU : VISTES DE LYON EN SOLEX

Plus d’information sur les balades et tarifs :

Onglet :  Catégories : « Visites de Lyon »

Sortez vos brélons !

- C’est le moment ! Sortez vos brélons !

 

 Fini la neige et la pluie, les beaux jours arrivent.
C’est le moment de sortir les chiffons et la brosse
pour faire une beauté à son brélon.
Certains ont passé l’hiver au chaud au garage,
d’autres dehors cranponnés à leur poteau.
N’oubliez pas de bien secouer le brélon avant de
le démarrer pour mélanger correctement l’huile
et l’essence ! L’huile reste au fond du reservoir
surtout après une immobilisation de plusieurs mois.

Bref c’est le moment de se dégourdir les pneus !
 

 

Bonjour

solex 3800Pour cette première news du mois commençons par le Vélosolex : La bicyclette avec un petit vent dans le dos, ou la bicyclette qui roule toute seule… Comme les publicitaires de l’époque le présentaient.

Basique et robuste avec une vitesse d’environ 30 Km/h et une consommation de 1/1.5 l au 100 !

Le principe de fonctionnement est l’entrainement par un système de galet posé directement sur la roue. Un levier permet d’abaisser ou lever le moteur pour être en mode vélo. Le poids est centré sur l’avant.

Et la question que tout le monde se pose : c’est pas un peu casse gueule ?

C’est tout simplement une question d’habitude, et ça va très vite. Quelques tours de roues suffisent a mettre en confiance, et pour ceux qui font régulièrement du vélo c’est encore plus simple. L’effet du poids du moteur se fait sentir au début, et rapidement on se sent à l’aise. L’utilisation est très simple puisqu’une fois le moteur en marche le solex avance tout seul, en freinant comme sur un vélo le moteur ralenti aussi.